Now Reading:

TEST : FrogBurger à Paris

TEST : FrogBurger à Paris

Vous connaissez sûrement le pub Anglais Frog sur Paris, si vous avez déjà passé quelques soirées entre amis à boire de la bonne bière et à regarder un bon match de Rugby dans une ambiance très animée. Mais si vous ne connaissez pas encore l’ambiance Frog, on va vous emmener dans un lieu beaucoup plus calme, leur nouveau concept de restaurant, le FrogBurger situé au 19 rue du Faubourg St Antoine à Paris, à deux pas de Bastille.

Frogburger

Frogburger_1671

Frogburger1

Au menu, le concept de FrogBurger est simple, s’appuyer sur des burgers basiques en ayant sourcé les meilleurs ingrédients des pains au steak en passant par le fromage et utiliser leur savoir en la matière pour la réalisation des recettes afin d’offrir des burgers généreux en taille et en goût. Passons maintenant en revue la carte, avec seulement 5 burgers ( Cheeseburger, Veggie Burger, Chicken Burger, Blue Burger, BBQ Bacon Burger ) on se veut donc minimaliste mais efficace. On apprécie la décoration du take-away en bas et du restaurant en haut avec à l’affiche quelques employés sur des tableaux géants. La cuisine ouverte avec le comptoir qui nous permet de voir comment s’assemble notre burger est également un vrai plus appréciable pour suivre avec un oeil averti le montage de notre hamburger.

Frogburger_1684

Frogburger_1675

Frogburger_1696

Sur le papier, la viande, 100% basse côte française, est fournie grossièrement hâchée par Olivier Metzger. Elle est ensuite pressée sur le grill, assaisonnée, retournée et clochée pendant exactement deux minutes. Détail appréciable, ils prennent la température interne de chaque burger afin de vérifier leur cuisson parfaite. Les pains arrivent congelés depuis l’Angleterre, ils sont exclusivement fabriqués pour FrogPubs par Marcus Miller à Londres. Le fromage est un cheddar Irlandais à six mois de maturation. Les frites, des pommes de terre Bintje belges, sont fraîchement coupées ( elles ne sont pas maisons mais viennent d’une prestataire externe ) et assaisonnées avec leur propre sel parfumé au romarin. Si vous avez envie de varier les plaisirs, ils servent également des nachos mexicains, des margaritas glacés, des délicieux jus de fruits Cawston Press et des glaces crémeuses préparées dans une petite ferme du Dorset en Angleterre.

Frogburger_1677

Frogburger_1691

Frogburger_1702

Place à la commande, nous partons sur une valeur sûre et généreuse avec le BBQ Bacon Burger ( Boeuf, Apple Wood Cheddar Fumé, Iceberg, Oignon Rouge, Sauce BBQ, Pickle ) et comme nous avions très faim, on double la mise pour avoir deux steaks dans notre burger pour 3,5€. On ajoute des frites et les oignons rings maison avec une bière qu’on nous conseille pour bien se marier à notre burger, la Ginger Twist.

Frogburger_1698

Frogburger_1711

Frogburger_1723

En bouche, c’est évidemment très dur à mettre en bouche pour une première bouchée alors on le coupe en deux pour mieux le savourer de l’intérieur. Les premières bouchées sont savoureuses, le burger n’est vraiment pas gras et il se révèle très efficace, on ne peut choisir la cuisson ( à point par défaut ) mais celle-ci est vraiment à la hauteur, le steak de 160Gr x 2 ici a du goût et on adore ça.

Les pickles sont particulièrement surprenants, ils se marient très bien au burger et apportent leur dose de fraîcheur. Les tranches de bacon sont bien présentes, on les sent et on les voit, pas de cache-cache ici mais une efficacité au rendez-vous. Le fromage « Apple Wood Cheddar Fumé » est une petite pépite, son goût fumé ressort très bien, on apprécie son côté boisé.

Frogburger_1722

Sur les défauts, le pain est bon mais pas transcendant et gros bémol sur le dosage de la sauce barbecue qui est beaucoup trop légère, on ne la sent pratiquement pas et c’est très dommage pour un burger au barbecue. On est aussi en retrait sur les oignons rings maison, on sentait bien trop la panure et pas assez l’oignon rouge, un problème de dosage à régler ?

Pour conclure, Frog Burger est une belle surprise, on se retrouve face à un burger qui se compose d’ingrédients de qualité, qui est vraiment généreux aussi bien visuellement qu’en bouche. Malgré ces petits défauts, il se laisse facilement dévorer sur place ou à emporter. Si vous y passez tenter le double burger, c’est FAT !

Frogburger_1713

Comment s’y rendre ?

Restaurant Frog Burger Paris
19 rue du Faubourg St Antoine 75011
Ouvert du lundi au dimanche de 11h30 à 1h

[codepeople-post-map][codepeople-post-map]
Share This Articles

6 comments

  • J’ai enfin testé hier soir. J’ai pris le blue burger et ce fut une très bonne surprise ! Le bleue avait du goût mais ne masquait pas le reste et se mariait très bien avec la confiture d’oignons. Et pour l’accompagnement j’ai choisi les onion rings qui ont le principal avantage de changer des frites !
    Bref vous rejoint totalement sur cet avis ^^

  • frogburger

    Merci fastandfood pour cette très sympa avis. Juste une petite précision – nous somme anglaise et pas irlandais, mais il n’y a pas du mal… nous trouvons les irlandais super gentil! <3 A très bientôt nous espérons! FB

  • frogburger

    Hola Flo… le Blue c’est chouette c’est sur! Contente que vous avez passée un bon moment chez nous! x

  • J’ai testé Frogburger et notamment le blue burger qui était très bon !

    D’accord avec vous, c’est fat 🙂

  • […] Si la elle kiffe le FAT et la bière, affronte-là en one to one chez Frog Burger – Burger XXL à […]

  • Namura

    C’est avec grand intérêt que je me connecte régulièrement a votre site pour toute la culture Burger, mais en lisant votre article sur Frogburger, je me sens obligé de réagir.
    J’ai crée il y a 2 mois un restaurant de burgers à Bordeaux « EDMOND ».Nous faisons nous même notre pain tous les matins (pas de surgélation), nous n’utilisons que de la viande française que nous hachons à la demande et nos fromages sont exclusivement au lait cru et proviennent de chez Jean d’Alos, un des grand fromager bordelais. Bien entendu nous faisons nous même nos sauces.
    Pour moi le sourcing même de qualité va uniformiser le Burger, à terme il faudra faire la différence entre un burger assemblé et un Burger fabriqué sur place, malgré ses petites imperfections.
    Bravo encore pour votre site.
    Patrick Namura

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Input your search keywords and press Enter.